ESSAYER D'ACCUEILLIR LA VIE.

ENCORE ET ENCORE... ET ENCORE

Jacqueline Comte. Désir d'enfant. PMA. FIV. Grossesse.

Mon très long voyage vers la maternité

 

Le 26 décembre 2008, mon futur-mari et moi décidons de faire un bébé.

Je suis euphorique !

Les mois passent... chaque 28 jours il faut se relever, continuer et surtout - garder espoir.

 

En 2010 nous consultons.

Bilan hormonal et cystographie.

La doctoresse nous annonce, sans état d'âme, que ça allait être compliqué pour moi de tomber enceinte.

Je suis effondrée.  

Elle allait avoir raison.

Mais je ne sais toujours pas sur quoi elle a basé son diagnostic.

Mon problème de rejet, que nous découvrons seulement 3 ans plus tard, ne pouvait nullement se voir dans ses analyses..

Changement de médecin.

1 insémination, hystéroscopie, puis la 1ère FIV en 2011.

Je tiens un test de grossesse positif entre les mains.

Je suis aux anges !

 

Le choc est brutal lorsque les saignements mettent fin à tout. 

C'est là, le vrai début de l'histoire car dès lors je sais ce que ça fait d'être enceinte.

 

Même si ce n'était que quelques jours, j'avais néanmoins eu des symptômes de grossesse comme des nausées et de la fatigue. Ces symptômes, je les ai connus encore de maintes fois, des tests positifs aussi, sans pour autant avoir mon bébé au bout. 

Il faut chercher ailleurs...

Jacqueline Comte. Désir d'enfant. PMA. FIV. Grossesse.

Mon intuition me dit que ça pouvait être quelque chose d'ordre immunologique.

Mon médecin me dit que j'ai moins d' 1% de chance que ça soit ça.

Je vais chercher mes 4 embryons congelés. 2 transferts sans succès.

 

Parallèlement, uniquement armée de mon ressenti, je commence à chercher.

Je découvre qu'en Allemagne, après 3 transferts sans succès ou fausses couches, la piste immunologique fait partie des tests.

 

Ici en Suisse, personne ne connaît. Je suis découragée et me sens très, très seule.

Je continue.

 2ème, 3, 4, 5, 6, 7, 8ème insémination.

Plusieurs fois une grossesse s'annonce et... s'arrête.

Deux ans passent. Seulement en 2013 j'ai le courage de suivre mon intuition.

 

J'appelle l'immunologue en Allemagne et fais les tests sanguins.

Après 6 mois d'attente, enfin le verdict : j'avais bel et bien un déficit d'ordre immunitaire.

Victoire !

C'est fou et paradoxal à la fois. Je suis tellement heureuse d'apprendre que le problème ne vient pas de "ma tête" !

 

Le protocole est lourd mais mon nouveau médecin est à l'écoute et il me soutient.

2ème hystéroscopie + 2ème FIV en Espagne.

8 embryons kryoconservés.

 

Le premier transfert est le bon.

Zoé naît le 19.9.2014. 

Un transfert sans succès en 2105.

Une nouvelle tentative.

Léo naît le 18.10.2016. 

 

J'ai mis 5 ans à réaliser mon rêve le plus grand et à tomber enceinte de mon premier enfant.

Il m'a fallu 3 pays pour y arriver. La Suisse, l'Allemagne et l'Espagne. 

 

C'état un voyage vers mes enfants, mais surtout vers moi-même et je suis infiniment reconnaissante pour cela.