Grâce à des examens immunologiques,

j'ai eu mes deux enfants.

En effet, après 4 ans de désir d’enfant non abouti et avec pour seul diagnostic une infertilité inexpliquée, je suis allée faire des analyses sanguines chez une immunologue allemande, spécialisée dans le domaine de la reproduction. Après diagnostic, elle m’a proposé un traitement spécifique qui m’a permis de devenir maman.

Rendre les tests de l'immunologie de la reproduction accessibles chez nous me tient très à coeur. En Allemagne, ces analyses sont couramment intégrés dans les recherches lors d'une infertilité inexpliquée ou des fausses couches à répétition. Pour beaucoup de couples, elles représentent le dernier espoir et il est temps que je vous en dise en peu plus. 

Le jour où j'ai reçu mon diagnostic, qui expliquait enfin mon infertilité inexpliquée, j'ai chanté de joie.

Je l'ai ressentie comme une victoire !

Contre tout avis médical, mon intuition a su que j'avais un problème immunologique et grâce au travail sur moi-même j'ai su l'écouter et l'entendre.

C'était une des plus belles leçons de ma vie.

Pour vous l’expliquer très simplement: L'embryon est toujours différent de sa mère. Au moment de l'implantation, on sait aujourd'hui que l’embryon émet des signaux pour que le système immunitaire de la mère le reconnaisse et que des anticorps spéciaux mettent en marche une réaction de protection pour éviter qu’il ne soit rejeté. 

 

Mais il arrive que le système immunitaire soit trop faible pour comprendre et mettre en marche le bon processus, ou qu’il lui manque des récepteurs indispensables à la capture des messages émis par l'embryon pour garantir sa survie. Il se peut également que la femme ait un taux d’anticorps et/ou de cellules NK (cellules tueuses naturelles) trop élevé ou trop faible. Dans les trois cas précités, une nidation est impossible malgré la présence d’un embryon tout à fait viable.

 

S’il arrive quand même à s’implanter dans la muqueuse utérine, une fausse couche se produira malheureusement tôt ou tard.

COMMENT SAVOIR SI CES TESTS SONT POUR VOUS ?

Avez-vous vécu plusieurs échecs d'implantation répétés ?

Avez-vous eu plusieurs fausses couches sans raison valable ?

Votre infertilité reste-t-elle inexpliquée ? 

 

Après diverses investigations en Suisse et à l'étranger, j'ai actuellement deux approches à vous présenter :

A.

TESTS PAR BIOPSIE DE L'ENDOMÈTRE.

MatriceLAB Innove en France

L'embryon est toujours différent de sa mère. Il existe donc des mécanismes immunologiques pour que celui-ci ne soit pas rejeté et qu'il soit au contraire soutenu et nourri afin de se développer. Un défaut ou, au contraire, une activité immunitaire locale excessive, peut aboutir à l'échec de l'implantation embryonnaire. Les thérapeutiques pour corriger ces problèmes sont cependant différentes. 

L'identification de marqueurs immunologiques endométriaux durant la fenêtre d'implantation, permet de dresser un profil de récéptivité utérine pour comprendre le mécanisme à l'origine de l'échec et surtout d'adapter au mieux les éventuelles thérapeutiques concernant l'assistance à la procréation future.

En pratique : 

Le prélèvement d'endomètre (ou biopsie) est réalisé par votre médecin gynécologue. MatriceLAB Innove envoie tout le materiel nécessaire à l'envoi des prélèvements sur simple demande par email de votre médecin. Différents documents seront à remplir et/ou signer (cf Documents médecins et patientes) . Vos résultats vous seront envoyés par courrier dans un délai de 5 semaines. Un compte rendu plus détaillé sera également adressé à votre médecin pour préciser la conduite à tenir adaptée à votre cas.  

Côté tarif : 

La facture s'élèvera à environ 450.- Euros pour la totalité des tests.

B.

TESTS PAR PRISES SANGUIN.

Frau Dr. Reichel-Fentz en Allemagne

En effet, en plus des hormones comme les œstrogènes et la progestérone, une multitude de messagers immunologiques en lien avec l’immunité cellulaire (différents groupes de lymphocytes) est impliquée dans la conservation d'une grossesse. En Allemagne, ils cherchent un éventuel problème dans l’immunologie de la reproduction par diagnostic de laboratoire (analyses de sang). En vue de la complexité des éléments jusqu’à aujourd’hui pas 100% identifiables, on procède par diagnostic d’élimination. A l’aide d’examens précis certains facteurs sont exclus, comme par exemple des problèmes d’ordres génétiques qui font partie d’une analyse du matériel génétique (chromosomes) des deux partenaires. 

Par la suite l’analyse se concentrera sur un éventuel trouble de la coagulation qui est souvent étroitement lié avec un éventuel problème immunologique. Pour finir, les examens poursuivent leur recherche dans le domaine de l’immunologie qu’on départage en deux parties : 1. des facteurs de risque auto-immune et 2. des facteurs de risque allo-immune.

En pratique : 

Je travaille avec Frau Dr. Reichel-Fentz et pour les personnes ne parlant pas l'allemand, je les accompagne tout au long du processus. La démarche est très simple. D'abord vous remplissez une check-list. Par la suite vous recevez des récipients pour les prélèvements sanguins. Vous pouvez les faire chez votre médecin ou gynécologue et les envoyer par courrier en Allemagne. 8 à 10 semaines plus tard vous recevez les résultats. Pour bien comprendre les résultats et profiter d'un conseil de la médecin, il est préférable de prendre un rendez-vous téléphonique par la suite.

Côté tarif : 

La facture s'élèvera à 5'500.- Euros pour la totalité des tests, les analyses génétiques incluses (EUR 4'000.- pour la femme et EUR 1'500.- pour l'homme). Mais ils ne parlent malheureusement uniquement allemand. Si vous souhaitez un accompagnement de ma part, je vous propose un forfait de CHF 500.- qui comprend l'analyse de votre dossier, l'aide au remplissage du formulaire de départ, la prises des différents rendez-vous, les échanges e-mail nécessaires, le téléphone avec la médecin et la traduction orale* des résultats.

*La traduction des résultats par écrit est en sus.

Vous vous demandez certainement si cet investissement en argent et en temps en vaut la peine ?

 

Je me suis posée la même question, et ce n'étais pas gagné d'avance de convaincre mon mari de faire des analyses dont il n'avait jamais entendu parler auparavant. Mais ma voix intérieure était de plus en plus insistante et c'est elle qui a finalement obtenu gain de cause.

 

Je n'avais aucune certitude, mais compte tenu mes nombreuses "fausses-couches précoces", je ne voulais pas passer à côté de quelque chose et refaire une FIV sans avoir été au bout des possibilités côté analyses. Et surtout, j'intégrais dans mes réflexions le fait de peut-être devoir abandonner la quête d'un bébé et de faire ma vie sans enfants. Donc si les tests avaient montré que tout était en orde, j'aurais au moins eu la conviction d'avoir fait tout ce qui était en mon pouvoir, et cela m'apaisait énormément. 

 

Ecoutez votre intuition et si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à m'appeler. Je vous renseignai très volontiers.

Jacqueline Comte

Sage-femme de l'âme.

Mon cabinet se trouve dans le Canton de Vaud en Suisse. 

 

Si vous êtes intéressées à me rencontrer, n'hésitez pas à m'appeler. De cette manière nous pouvons faire connaissance, identifier vos besoins et je peux vous expliquer ma manière de travailler.

Jacqueline Comte

Inscription Blog :