top of page

Deuil de la maternité

je te laisse partir mon rêve, pour mieux me reconstruire

Vivre une vie heureuse sans enfants

 

Surtout pour les femmes, le message d'être stérile peut représenter un des pires événements de leur vie. Les experts le confirment aujourd’hui, l’infertilité représente une sérieuse menace pour le bien-être physique et psychique des femmes et des hommes concernés.

Il est autant plus important de vous donner le temps et l'occasion de faire le deuil de votre rêve. 

Peu importe, si vous devez faire le deuil d'une première grossesse ou accepter de vivre sans un frère ou une sœur pour votre enfant, tant que vous vous sentez incomplète, vous souffrez. Le vide persistera toujours, mais si vous vous permettez de prendre le temps de bien vivre toutes les étapes de ce deuil, vous pourrez y trouver de la lumière.

Si tel est votre souhait, je vous accompagne volontiers sur ce chemin d'acceptation qui aura pour objectif de vous donner la possibilité de vous réinventer afin de construire une vie riche de sens. 

 

Une vie un peu différente qu'imaginée, mais qui vous rendra heureuse malgré tout.

« Mon bébé,

 

T’aimer est la plus belle chose que je n’ai jamais vécue. Mais de laisser partir le rêve de t'accueillir dans mes bras, est la chose la plus difficile que je n'ai jamais faite.

 

Pour les autres tu es invisible, mais pour moi tu existes. Dans mon cœur et dans mes pensées je t’ai porté, caressé et embrassé.

 

Tu me manques tellement... mais avec le temps, je réalise que m’occuper du vide que tu laisses, est un grand cadeau. Car en lui, je me retrouve, je me rencontre, je renoue avec la femme que je suis. J’accepte aujourd'hui de m’aimer comme je t'aurais aimé, de m’occuper et prendre soin de moi, comme je me serais occupée et aurais pris soin de toi.

 

Tu me manques tellement... mais avec le temps, j'accepte que j’aie le droit de me sentir entière, aimée et épanouie quand-même et que j'aie le droit au bonheur dans ma vie.

Tu me manqueras toujours, mon bébé, et même si je dois continuer à cheminer sans toi, ta place invisible sera toujours à mes côtés, ta main invisible toujours dans la mienne et dans un monde invisible, je serai toujours ta maman.

 

Par amour, ta maman »

bottom of page