31.10.2019

Please reload

Please reload

La conception consciente. Un bébé ne se contrôle pas, un bébé s’accueille.

29.10.2019


« Nous allons faire un bébé ! » Une tournure couramment utilisée dans notre langage dès que nous nous sentons prêts à devenir parents. Selon notre logique, nous faisons et nous allons avoir. Nous décidons et nous allons obtenir. Nous avons l’habitude de planifier et contrôler notre vie, et appliquons ce principe sur notre désir d’enfant. Le « plan bébé » est suivi à la lettre et prend, de ce fait, une allure logistique avant tout. Pour beaucoup, ce plan fonctionne parfaitement. Pour d’autres il est littéralement foireux et tous nos efforts semblent être en vain.

 

 

C’est en général à ce moment-là, que nous prenons conscience qu’un bébé ne se « fait » pas. Nous comprenons que, même si nous suivons le protocole FIV méticuleusement, même si nous faisons le maximum pour mettre toutes les chances de notre côté, nous ne pouvons pas contrôler la finalité. Elle est soumise à des forces bien plus grandes que nous. 

 

1 + 1 = 3

 

Un bébé n’est pas un projet logistique, mais avant tout un être humain. Selon certaines croyances, qui sont aussi les miennes, chaque être humain est constitué d’un corps physique et d’une âme qui l’habite. La conception consciente parle du fait que nous ne sommes pas seulement deux à être impliqués dans la conception, non, nous sommes trois !

 

En suivant cette idée, nous utilisons le temps précieux avant la conception pour créer un lien conscient avec notre futur enfant, et lui accordons ainsi une réelle place avant qu’il soit conçu. Nous sommes conscients de l'importance du rôle que nous avons à jouer en tant que futurs parents. Nous définissons dans quelles conditions nous aimerions accueillir cet être humain, comment nous souhaitons l’accompagner sur son chemin de vie, quelles valeurs nous comptons lui transmettre et quel environnement nous aimerions lui offrir. Nous lui préparons son nid.

 

Et ce nid, c’est nous.

 

Tout commence chez nous. Nous sommes ce nid qui est censé offrir stabilité, paix, joie, confiance et beaucoup, beaucoup d’amour. En suivant le principe de la conception consciente, nous ne mettons plus, comme nous avons l’habitude, nos forces dans le « faire et le contrôle », nous mettons notre attention consciemment sur nous et sur ce que nous avons construit autour de nous. 

 

Sommes-nous heureux ?

Notre corps physique est-il en bonne santé ?

Sommes-nous détendus ?

Favorisons-nous des pensées positives ? 

Avons-nous foie dans la vie et en nous ?

Sommes-nous confiants ?

Donnons-nous assez de place à nos émotions ? 

Nous occupons-nous assez de notre âme ? 

Nous aimons-nous tels que nous sommes ? 

Avons-nous du plaisir dans notre vie ? 

Nous sentons-nous bien dans notre environnement professionnel, familial, amical ? 

Nous sentons-nous bien chez nous et avec notre partenaire ?

 

Idéalement nous devrions nous poser ces interrogations avant de rencontrer des problèmes de fertilité. C’est ce que font de plus en plus de couples en participant à des ateliers de conception et de grossesse conscients.* Mais en général, l’être humain se met en question uniquement s’il n’a pas ce qu’il veut ou s’il traverse une crise existentielle. Et le désir d’enfant non abouti peut nous mettre dans cette situation désagréable et déroutante. Il nous met face à nous-même et face à notre mal-être. La question est : « est-ce malêtre est né du fait que notre désir ne se réalise pas, ou existait-il déjà bien avant  ? »

 

L’ego dit : « quand tout sera en place, je trouverai la paix ».

L’âme dit : « trouve la paix et tout se mettra en place ».

 

Nous pensons que si nous arrivons à avoir bébé, tout va changer pour le mieux. La plupart du temps nous sommes tristes, vides, stressés et/ou angoissés, mais nous sommes surs qu'il suffit de l'arrivée de bébé pour être enfin joyeux, remplis, détendus et positifs. Bébé est censé nous amener de la lumière là où il y de la pénombre actuellement. En résumé, nous avons des attentes énormes. Ainsi, il y a des bébés qui sont censés venir pour remplir un vide, pour réparer quelque chose, pour nous sauver, pour nous donner de l’amour, pour augmenter notre estime de nous-mêmes et pour donner un sens à notre vie. Ça fait beaucoup de responsabilité pour ce bébé qui n'est même pas encore conçu, vous ne trouvez pas ? Je vous pose la question : « Qui est réellement responsable de votre vie ? »

 

« Pourquoi-moi et pas les autres ? »

 

Je vous entends poser cette question et honnêtement, je me suis posée la même de maintes fois pendant les 5 années de mon désir d'enfant. « Pourquoi certaines femmes qui ne veulent pas d’enfants, ou qui sont dans la misère, tombent facilement enceinte ? » « Pourquoi moi qui le désire honnêtement et qui vis dans une bonne situation, je n’arrive pas ? » 

 

Je n'ai pas vraiment trouvé de réponse à cette question, mais au fond, je sais que chaque histoire de vie est différente et de les comparer, une perte d’énergie inutile. « Peut-être vous avez encore quelque chose à apprendre ou à faire ? Peut-être vous devez d'abord vous aimer plus, vous rencontrer pour de vrai et devenir une maman/un papa à vous-même avant de devenir une maman/un papa pour quelqu'un d'autre ? Qui sait...


J'ai toujours aimé l'idée que mon enfant me regarde vivre depuis le ciel, alors si vous avez envie, prenez la perspective d'oiseau et regardez votre vie et tous les domaines un par un et posez-vous ces questions : 

 

Comment vous sentez-vous dans chacun de ces domaines (de 1 à 10) ? 

Combien d'énergie de vie vous amène chacun de ces domaines (de 1 à 10) ?

Qu'avez-vous envie d'améliorer et/ou de changer ? 

Que devez-vous accepter (au lieu de perdre votre énergie à lutter contre)? 

 

mon corps

mes émotions

mes pensées

ma spiritualité (ma mission de vie)

mon couple

ma famille

mes amis

mon travail

mon lieu de vie

mes hobbys

mon désir d'enfant

mon enfant désiré

la PMA

etc. 

 

Mettez en place une tolérance « 0 » pour tout ce qui ne vous fait pas sentir aimé, respecté, joyeux et/ou en paix. 

 

En attendant que votre rêve se réalise.

 

Mais rassurez-vous, vous n'avez pas besoin d’être parfait, ni au top du top en permanence ! Les hauts et les bas font partie de la vie et de vous. Mais en attendant que votre rêve se réalise, vous pouvez optimiser chaque domaine de votre vie. Je vous invite à instaurer des petits moments dans votre quotidien, qui vous font sentir bien. Des petites îles par-ci et par-là. Plus que vous allez expérimenter le sentiment de bien-être, plus vous allez les faire grandir. Et ces îles de bien-être vont s'étendre jusqu’à ce se rejoindre pour devenir un continent, puis deux, puis trois... et finalement un monde tout entier. Un monde dans lequel vous allez vous sentir à votre place, heureux et en paix. Et quand un petit être viendra vous rejoindre dans ce monde, dans lequel il n'y aura rien à corriger, remplir et réparer, il pourra grandir librement et devenir un être humain épanoui, joyeux, confiant, positif et en paix à son tour. Vous aurez alors rempli votre mission de parent conscient.

 

Je vous le souhaite tant.

 

Prenez soin de vous !

 

Jacqueline C. 

 

 

 

Livres qui traitent ce sujet : 

Dialoguer avec l’âme du bébé – Rebekka Gabriela Specht

Mère et père en devenir – Esther Wiedmer.

 

*Ateliers de Rebekka Specht autour de la conception et de la grossesse consciente.

 

Share on Facebook
Please reload

Recevoir automatiquement mes articles, informations & événements :

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

Jacqueline Comte

Accompagnement du désir d'enfant - Coaching PMA - Massage de fertilité

 

Chemin de la Dauphine 46 - CH-1291 Commugny

+41 (0)79 44 55 293

© Espace Fertile - 2019.