top of page

Pour toi, pour la belle femme que tu es.

Je rencontre quotidiennement des femmes de tous horizons et je ne cesse d’être touchée du fait qu’elles ne voient pas qu’elles sont merveilleuses. Elles sont si belles, intelligentes, ingénieuses, douces, intuitives, toujours présentes, persévérantes et immensément courageuses mais se considèrent toujours « pas assez ». Au lieu de se féliciter, de se complimenter, de s’admirer, de s’aimer, elles se jugent, se rabaissent et croulent sous la culpabilité de ne jamais être à la hauteur de cette barre d’exigences qu’elles ont l’impression de devoir atteindre.


C’est égal où elles se trouvent, elles visent toujours plus. Plus de maitrise, plus d’assurance, plus de force, plus de beauté. Plus de lumière, de plein, de sérénité, de confiance, de joie, plus d’amour. Et tant qu’elles n’atteignent pas ces objectifs, elles pensent qu’elles ne sont pas à la hauteur. C’est une spirale qui fait qu’elles se sentent de plus en plus souvent épuisées, voire déprimées, et bien sûr elles n’en parlent pas.



Comment te sens tu en lisant ces lignes ? Te reconnais-tu ? Souffres-tu aussi de ce syndrome de ne jamais être assez ? Culpabilises-tu sous cette barre d’exigence que tu as mis en place ? Te sens-tu souvent en bas, alors que tu voudrais être en haut ?


Alors je te demande, sais-tu que tu ne peux pas reconnaître le haut sans avoir vu le bas ? As-tu conscience que sans l’ombre, la lumière ne se voit pas ? As-tu remarqué que tu reconnais quand tu es joyeuse, confiante et sereine parce que tu as déjà expérimenté la tristesse, l’insécurité et les doutes ?


Et que faire avec ce vide aussi que tu ressens tant ?


Saches qu’on ne peut pas se sentir vide si on ne sait pas se sentir pleine. Alors si tu te sens parfois vide, c’est parce que tu sais te sentir pleine. C’est juste que tu n’es pas en contact avec cette


Plein-itude.


La plénitude est en tout temps présente et accessible. Il n’y a pas de distance entre elle et toi, elle est là, maintenant. La plénitude n’est pas un endroit à atteindre et ne se « réussit » pas. Elle se nourrit et naît de la connexion, de la présence et de l’acceptation. L’acceptation de ce que nous sommes dans notre entièreté.


Prends l’exemple du chiffre 8, l’infini recommencement. Au lieu d’essayer de te placer exclusivement en haut, et de résister de toutes tes forces contre ce qui est en bas, lâche prise sur le juste et le faux, le bien et le mal, le plus et le moins. Positionne-toi au milieu et sois ainsi l’arrivée et le départ du haut et du bas, de la lumière et de l’ombre, de la confiance et du doute, de la tristesse et de la joie, du plein et du vide.


Le fait de laisser tomber ta résistance, de t’y prêter au jeu, d’accueillir cette vie, d’expérimenter les sensations qu’elle te procure et de t’accepter telle que tu es face à tout ça, fera que tu te sentiras toujours à ta place, remplie, reconnaissante et complète.


Et tout ça, sans aller nulle part. Tu as juste besoin de pratiquer la présence à toi-même, à ton corps physique, à tes pensées, à tes émotions et à ton âme. 15 minutes de méditation par jour suffisent et donnent souvent envie de plus. Essaie !


C’est là, c’est toi, maintenant.


Prends soin de toi.










Guidance de vie médiumnique.

Accompagnement du désir d'enfant.


Si vous avez besoin d’un peu de lumière dans votre « aujourd’hui » pour mieux vivre votre « demain », n’importe si vous êtes en route vers un enfant, un partenaire, un travail, vers plus de sérénité, d'équilibre, de joie, de confiance... plus d'amour, je me ferais un plaisir d’être votre guide pour vous emmener un peu plus loin sur le chemin de votre histoire.

Pour vos rendez-vous, contactez-moi au 079 44 55 293.