Quand bébé ne vient pas. La peur de rester vide.

« Dans le rien, se trouve le tout. »


Cet article parle de ce que nous connaissons probablement tous. De cet espace à l’intérieur de nous, qui semble constamment en manque. De ce malaise qui nous hante dès que nous ne sommes pas suffisamment occupés. De ce sentiment de vide qui nous anime à vite le remplir avec des amis, du sport, Instagram, manger, travailler, jouer, faire du shopping, regarder la télé, ou pire, de l’alcool ou des drogues.


Tout ça parfaitement inconsciemment, juste par peur de ressentir l’angoisse qu’il provoque.


La sensation du vide trouve sa racine dans un sentiment d’absence d’amour. Ce sentiment d’absence d’amour, peut survenir à la suite de notre naissance, car c’est le moment où nous sortons du grand TOUT pour rentrer dans un monde de dualité, et/ou peut se construire/s’intensifier à la suite d’expériences, plus ou moins difficiles, que nous rencontrons au cours de notre existence.


C’est comme si nous étions en manque de quelque chose, ce qui nous fait sentir parfois tristes, parfois seuls, parfois incomplets, parfois inquiets, souvent « pas assez ». Ce sentiment de manque se traduit par un mal-être, qui nous pousse à aller à la quête d’une solution, afin de nous sentir plus joyeux, plus valorisés, plus complets, plus sereins, et surtout plus aimés.


Cette solution, nous pensons la trouver à l’extérieur de nous-même. Nous partons alors à la recherche, parfois pendant des années, dans l’objectif de nous « remplir » à travers une histoire d’amour, d’un boulot, d’une maison, d’une réalisation matérielle, de voyages, de diverses occupations et dépendances, d’un enfant.


Et si nos plans fonctionnent, si tout se passe comme nous l’avions prévu, nous nous sentons comblés. Jusqu’au jour où un imprévu se présente, comme par exemple, quand l’enfant tarde à venir…


Les femmes que je reçois pensent souvent que leur désir d’enfant non abouti a créé le vide qu’elles ressentent au fond d’elles. Alors que cette situation a simplement mis en lumière ce sentiment de manque d’amour, qui existe depuis bien longtemps, et qu’elles cherchent inconsciemment à combler, à travers le bon fonctionnement du projet bébé.


Et tant que cet enfant ne vient pas, le sentiment d’absence d’amour s’approfondit, la sensation de dévalorisation s’alourdit et le sentiment d’urgence s’intensifie. Ce qui n’aide en rien la conception, n’importe si elle devrait avoir lieu naturellement ou par PMA. Elles se sentent trop déprimées, angoissées et stressées pour être bien dans leurs corps et dans leurs vies.


Mais ça ne doit pas rester comme ça, et je suis si heureuse d’avoir pour mission d’amener ces femmes à cet endroit, en elles, où tout a toujours été là, où elles ont le choix de prendre la décision, consciemment, de se donner ce qui leur manquait. Je n’ai alors plus rien à faire à part d’être témoin de leur changement, de leur rayonnement, de leur mieux-être et finalement du moment où bébé trouve le chemin jusqu’à leurs ventres.


C’est un tel cadeau, pour moi et pour elles ! Alors, si vous le souhaitez, il le peut également le devenir pour vous ! Moi je vous le souhaite, dans tous les cas ! Je vous souhaite de vous mettre sur ce chemin et de prendre aujourd’hui la décision d’assumer l’entière responsabilité de vous aimer !


Je vous souhaite de prendre conscience que tout est déjà là, en vous. Je vous souhaite de ressentir que vous en valez la peine et de découvrir que vous êtes beaucoup plus riche, remplie et complète que vous le croyez. Je vous souhaite que votre sentiment de vide et d’incomplétude s’estompe peu à peu pour laisser place à un sentiment d’abondance, de joie, de confiance et d’amour.


Et je vous souhaite que votre cœur se remplisse avec votre amour pour vous et, par-dessus tout, que votre ventre suive bientôt son exemple, en accueillant un tout petit, nouvel être humain. Un être humain qui aura la chance de grandir à côté d’une maman, et/ou d’un papa, qui lui montrera, tout au long de sa vie, comment ne pas chercher ailleurs ce trésor, qu’il peut trouver en lui à tout moment.


Voilà, ce qui n’est pas rien.


Prenez soin de vous.




Accompagnement du désir d’enfant

& guidance de vie au féminin. www.jacquelinecomte.ch



P.S.: voici la vidéo qui commente cet article :


Posts récents

Voir tout