L'impatience ou le sentiment d'urgence.



Le désir d’enfant est une période pendant laquelle nous désirons faire notre enfant.


Et…

Quand tout se passe comme prévu… parfait !

Mais…

Quand bébé continue à se faire désirer… compliqué.

Ce non-contrôle de la finalité de ce désir, déclenche en nous des émotions.

Des émotions que nous avons déjà ressenties auparavant, face à d’autres situations. Chaque situation et chaque personne qui croise notre chemin, a pour objectif de faire miroir avec les émotions retenues à l'intérieur de nous. Des émotions qui demandent à être vécues, ressenties et ainsi libérées.

Les émotions d’aujourd’hui : L’IMPATIENCE OU LE SENTIMENT D’URGENCE.

Si malgré tous vos efforts, bébé ne vient pas et que vous vous trouvez face à l'infertilité, expliquée ou non, vous avez tendance à perdre la foi. En vous, votre corps et en la vie. Cet état d’insécurité vous ébranle tellement en profondeur, qu’il met tout entre parenthèses, vos projets, votre couple, votre vie sociale et vous.

Ce qui était très dur pendant ces 5 années, au rythme des cycles qui se terminaient sans grossesse au bout, était le fait que j’avais l’impression de me perdre, de ne plus me comprendre, pire, de ne plus me reconnaître dans la personne que j’étais devenue. Cette tristesse très intense, tel un deuil perpétuel, m’engloutissait de plus en plus.

Il devenait alors de plus en plus urgent que bébé vienne pour m’en sortir de là. Un sentiment d’urgence s’ajoutait à la tristesse, ce qui devenait insupportable à vivre. Face à cette urgence, j’essayais alors encore plus fort à faire venir bébé… Encore plus… et encore plus… et encore un peu plus…

C’était une spirale sans fin avec seul résultat que je n’étais toujours pas enceinte, mais épuisée, déprimée, stressée et vidée de toute énergie de vie. Le moment était alors venu de dire stop.

Si vous vous retrouvez dans ce que je vous décris, si vous avez envie d’aller mieux et si vous aussi vous vous dites que le seul moyen d’y parvenir est de tomber enceinte, sachez qu’il est préférable de changer de focus pour vous préserver.


Mettre votre focus uniquement sur le bébé, sur cet élément « immaîtrisable », vous remplit d’insécurité, accélère la spirale et le sentiment d’urgence, ce qui vous vide de votre énergie à terme. Mettre le focus sur vous, vous fait ressentir un sentiment de sécurité, ralentit la spirale et le sentiment d’urgence et vous remplit d’énergie. Une énergie que vous avez grandement besoin ! Pour vous d’abord, pour votre vie et pour ce parcours qui peut parfois s’avérer long.

Posez-vous les questions : Pourquoi il est si urgent que bébé vienne ? Votre mal-être actuel est-il présent depuis votre désir d’enfant ou existait-il déjà avant ? Si vous ne pouvez pas influencer le temps que votre projet prendra, que pouvez-vous faire à la place ? Qu’avez-vous envie de faire pour vous sentir mieux ?

L’énergie suit toujours l’intention, alors posez-en une nouvelle : « à partir d’aujourd’hui je redeviens le maître de ma vie et je choisis de me nourrir de ce qui me remplit d’amour, de joie, de confiance et de sérénité. »

A répéter 20 à 30 fois par jour pendant 21 jours.

Prenez soin de vous.

Jacqueline C.

Jacqueline Comte

Sage-femme de l'âme.

Mon cabinet se trouve dans le Canton de Vaud en Suisse. 

 

Si vous êtes intéressées à me rencontrer, n'hésitez pas à m'appeler. De cette manière nous pouvons faire connaissance, identifier vos besoins et je peux vous expliquer ma manière de travailler.

Jacqueline Comte

Inscription Blog :