Dire oui à la vie. Malgré tout.

En 2011, 3 ans avant de tomber enceinte de Zoé, une femme médium m'a dit : « quand on accueillit un enfant, on accueillit en même temps le fait qu’on pourrait le perdre ».

Ce que se cache derrière cette affirmation est énorme. Et si on prend le courage à deux mains pour la regarder de plus près, on doit avouer qu’elle a raison. Aussi terrible que ça puisse paraître, on ne peut pas créer la vie sans en même temps créer sa polarité, qui est sa fin. Une fin que nous espérons le plus loin possible mais qui se trouve, indiscutablement, hors de notre influence.



Pour résumer, accueillir un enfant, l’aimer, est en même temps la plus grande des joies et le plus grand des dangers. Et quand nous choisissons consciemment de vouloir accueillir un enfant, notre inconscient, lui, se trouve devant un autre choix : soit « accepter les deux polarités », soit « refuser de tomber enceinte ».

Comment fait-il ce choix ?

La mission première de votre inconscient est de vous protéger et de veiller à votre survie. Alors si votre être profond se sent capable de surmonter une éventuelle épreuve, la réponse va être « oui ». Si au contraire, il a l’impression de ne pas pouvoir y survivre, s’il a l’impression de trop se mettre en danger, la réponse va être « non ».

Que pouvez-vous faire ?

La première chose est de rendre l’inconscient conscient. Prendre conscience de ce que vous venez de lire. Prendre conscience que cette peur existe et qu’elle vous habite. Prendre conscience que ce n’est pas uniquement la peur de la perte de votre enfant, mais surtout la croyance que vous ne survivrez pas à cette perte, qui crée le refus. Prendre conscience qu’il ne faut pas travailler sur la peur, mais plutôt fortifier la confiance en vous et en vos capacités à faire face aux imprévus de la vie.

Et des imprévus, il y en aura toujours.

Alors si vous saisissez cette chance, si vous choisissez d’emprunter ce cheminement envers vos ressources intérieures, vous allez en profiter tout au long de votre vie. Car plus votre confiance en vous et en vos ressources est grande, plus vous allez être apte à vous détendre et à accueillir la vie sous toutes ses formes.

Prenez soin de vous.

Jacqueline C.

Jacqueline Comte

Sage-femme de l'âme.

Mon cabinet se trouve dans le Canton de Vaud en Suisse. 

 

Si vous êtes intéressées à me rencontrer, n'hésitez pas à m'appeler. De cette manière nous pouvons faire connaissance, identifier vos besoins et je peux vous expliquer ma manière de travailler.

Jacqueline Comte

Inscription Blog :

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc