Adieu mon cher utérus.


Mon cher utérus,

Il était temps pour moi de me séparer de toi et je t’ai laissé partir avec un immense sentiment de gratitude. Grâce à toi j’ai pu sentir un enfant bouger sous mon cœur, grâce à toi j’ai pu devenir maman.

Je te remercie de tout mon cœur et je m’excuse. Je n’étais pas juste avec toi. Pendant des années je t’ai envoyé la pensée « surtout, ne te remplis pas » et d’un coup, parce que je l’avais décidée, je t’en voulais tous les jours de rester vide. Je t’en voulais de saigner, cycle après cycle, alors que c’était le signe que tu fonctionnais correctement, que tu faisais peau neuve pour une nouvelle vie. Je m’excuse de t’avoir rejeté et insulté pendant que toi, tu as fait juste ton travail et ça du mieux que tu as pu.

J’aurais dû t’aimer plus et commencer à te parler plus tôt. Aujourd’hui je sais à quel point cet échange est important et j’invite toutes les femmes à le faire. Car t’écouter veut dire lâcher le contrôle et t’aimer, renouer avec sa féminité. Une féminité qui parle le langage de la douceur et non de la dureté, qui accueille à la place de contrôler et qui fais confiance à l’intuition.

Une intuition qui m’a guidé à arrêter de te voir comme un ennemi, et à chercher une solution pour que tu puisses enfin garder la vie. Et nous sommes devenus une équipe qui gagne !

Aujourd’hui tu ne fais plus partie de moi mais ton talent de l’accueil, ta douceur, ton sens du rythme et ta fertilité resteront en moi pour toujours.

Adieu mon cher utérus.

#utérus #fertilité #feminité

Jacqueline Comte

Sage-femme de l'âme.

Mon cabinet se trouve dans le Canton de Vaud en Suisse. 

 

Si vous êtes intéressées à me rencontrer, n'hésitez pas à m'appeler. De cette manière nous pouvons faire connaissance, identifier vos besoins et je peux vous expliquer ma manière de travailler.

Jacqueline Comte

Inscription Blog :

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc