ACCUEILLIR UN BÉBÉ EST AVANT TOUT UNE HISTOIRE DE VENTRE.

Difficile d'aimer notre ventre quand il reste vide mois après mois. Quand il semble être incapable de nous offrir ce que nous désirons tant... un bébé. Nous lui en voulons en pensant que tout est de sa faute. Nous en avons honte en regardant les ventres autour de nous s'arrondir. Nous le rejetons et coupons ainsi l'accès à nos émotions qui continuent à s'y accumuler : la tristesse, la frustration, la culpabilité, la colère et la peur.

 

Il est indispensable de s'occuper de notre ventre dans la période du désir d'enfant. De garder le contact avec lui, de le détendre et de le libérer des émotions enfouies.

Je suis heureuse d’être la première en Suisse romande à vous proposer ce merveilleux outil. Je propose le massage de fertilité par Birgit Zart dans le cadre d'un désir d'enfant, afin d'aider votre ventre à retrouver son fonctionnement naturel et/ou pour préparer votre corps à un traitement de procréation médicalement assistée (PMA).

 

Mais il peut également être utile dans les cas suivantes: 

  • maux de ventres divers et de douleurs de règles,

  • un cycle irrégulier,

  • un déséquilibre hormonal,

  • saignements irréguliers,

  • un déséqulibre après une fausse couche ou suite à une naissance.

LE MASSAGE DE FERTILITÉ VOUS AIDE À RETROUVER L'HARMONIE INTÉRIEURE ET CONTRIBUE À AUGMENTER LA FERTILITÉ.

Le massage de fertilité réunit l'aspect physique et émotionnel et constitue un soutien direct à la capacité de concevoir et à la fertilité du corps. La nuque, le dos et le ventre sont massés en stimulant les zones de réflexes du rein, de l’utérus, des trompes et des ovaires. Une détoxification du corps, une tonification des organes génitaux et un rétablissement de la balance hormonale sont les bienfaits principaux du massage. De plus, il aide à se reconnecter à sa force intérieure et à retrouver ainsi qu'harmoniser de nouvelles énergies. Ceci grâce à un travail avec des images intérieures pendant le massage, méthode basée sur le principe du « Creative Healing ».

CÔTÉ TARIF

 

LE MASSAGE.

CHF 120.- / env. 1h.

LA REGULARITE est important pour le résultat du massage. Pour arriver à un résultat durable il est conseillé de faire
6 massages en tout,

tous les 7-10 jours.

LA COMBI.

Le massage peut être combiné à une séance d'accompagnement individuel.

Selon votre besoin, je combine le massage avec des sons, des vibrations, des voyages en détente profonde, de la thérapie du corps émotionnel et de l'énergétique. Pour augmenter l'effet bénéfique du toucher, j'utilise également des huiles essentielles ainsi que des élixirs d’orchidées.

Tous ces éléments mis ensemble, font profiter directement votre corps physique qui se trouvera détendu, revitalisé et prêt à affronter les traitements de la PMA. 

L'HISTOIRE DU MASSAGE.

 

Dans les années 1990, le massage de fertilité a été amené en Europe par la doctoresse Gowri Motha, qui travaillait à l’époque en tant que gynécologue dans une clinique de fertilité de Londres. Insatisfaite des résultats, Dre Motha voulait proposer un complément aux traitements médicaux, afin d’augmenter les chances d’une procréation médicalement assistée. Elle a donc introduit le massage de fertilité et le succès lui donna raison. Après avoir bénéficié d’un massage par semaine, pendant 6 semaines et ceci deux fois par an, environ 70% des femmes tombèrent enceintes pendant cette période. 

 

Birgit Zart est une référence en Allemagne dans le domaine du désir d’enfant, elle a d’ailleurs écrit plusieurs livres sur ce sujet. Elle a fait connaissance de la Dre Motha à la fin des années 90, et a alors décidé d’amener le massage de fertilité en Allemagne. Depuis, elle a massé et formé des milliers de femmes. C’est auprès de sa sœur, Heinke Zart que j’ai obtenu mon certificat.

 

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

Jacqueline Comte

Accompagnement du désir d'enfant - Coaching PMA - Massage de fertilité

Ch. de la Dauphine 46 - CH-1291 Commugny - +41 (0)79 44 55 293

Recevoir automatiquement mes articles, informations & événements :